Ensembles

Objectifs et conseils

Ce cours est une introduction à la théorie des ensembles. Ensuite, pour les fonctions et les applications, consultez le cours Doc Fonctions, applications

  1. Définitions
  2. Opérations sur les ensembles
  3. Cardinal

Ensembles

Définition "intuitive". On dit, traditionnellement, qu'un ensemble, noté par exemple E, est une collection, un regroupement d'objets appelés éléments.

Notations. L'assertion " a appartient à E '' se note aE. L'assertion " b n'appartient pas à E'' se note bE.

Un ensemble peut se définir

En particulier, un ensemble à un seul élément a est appelé un singleton, noté alors {a}.

Exemples d'ensembles.

Ensemble vide, sous-ensemble

Définition 1. Disons qu'on peut parler d'ensemble dès que l'on peut dire si un objet est (ou non) élément de cet ensemble... Ceci permet de définir plus aisément l'ensemble vide, noté traditionnellement (la lettre grecque phi majuscule), comme étant celui qui n'a pas d'élément ou, mieux, celui auquel aucun objet n'appartient...
Définition 2. Un ensemble E est inclus (contenu) dans un ensemble F si tout élément de E est aussi un élément de F. On dit alors que E est un sous-ensemble ou une partie de F et on note EF.

Remarques.

Exercices
  1. Appartenance/inclusion : ensembles d'entiers 1
  2. Intervalles
  3. Appartenance/inclusion : ensembles d'entiers 2

Produit cartésien, partition

Définition. On appelle produit cartésien de deux ensembles A et B l'ensemble, noté A×B, défini par :

A×B={(x,y)xA et yB}

Le produit cartésien A×B, avec A= [1 , 4 ] et B = [2 , 6 ] est la partie grise de cette représentation graphique.

On généralise cette définition au produit cartésien de n ensembles A 1,A 2,A 3,,A n :

A 1×A 2×A 3××A n={(x 1,x 2,,x n)x iA ipour1in}

Exercices
  1. Produit cartésien 1
  2. Produit cartésien 2
  3. Produits cartésien de trois ensembles

Partition d'un ensemble

Définition. On appelle partition d'un ensemble E la donnée de n sous-ensembles A i de E pour 1in, tels que :
Exemples de partitions.
  1. Pour E={1,2,3}, il n'existe que 5 partitions possibles : {{1},{2},{3}},{{1,2},{3}},{{1,3},{2}},{{1},{2,3}}et{{1,2,3}}
  2. Pour E= 2, voici un exemple de partition, formée de trois parties : {{(x,y) 2,telsquey=x 2},{(x,y) 2,telsquey<x 2},{(x,y) 2,telsquey>x 2}}
  3. Pour E=, la partition : {[n,n+1[,n} est constituée d'une infinité de parties.

La figure ci-dessous est une représentation graphique d'une partition de [5,5]×[2,8], comme dans l'exemple 2.

partition

Union, intersection, complémentaire : définitions

Voici trois opérations importantes dans la théorie des ensembles.

Définition. La réunion de deux sous-ensembles E et F d'un ensemble W est l'ensemble des éléments de W qui appartiennent à E ou à F (ou aux deux).
La réunion de E et F est notée EF.

EF={xWxEouxF}

L'ensemble AB est schématisé par la zone grise :

Définition. L'intersection de deux sous-ensembles E et F d'un ensemble W est l'ensemble des éléments de W qui appartiennent à la fois à E et à F.
L'intersection de E et F est notée EF.

EF={xWxEetxF}

L'ensemble AB est schématisé par la zone grise :

Définition. Si E est un sous-ensemble de W, le complémentaire de E dans W est l'ensemble des éléments de W qui n'appartiennent pas à E.
Le complémentaire de E dans W est noté WE. On sous-entend W quand il n'y a pas d'ambiguité, on note alors aussi : E c ou E ¯ .

WE={xWxWetxE}

L'ensemble A c est schématisé par la zone grise :

Exemples et exercices dans la page suivante.

Union, Intersection, complémentaires, exemples, exercices

Exemples.
  1. Pour W=[2,12]etE=[6,11], on a WE=[2,6[]11,12].
  2. Si A est une partie de l'ensemble E, alors on a : AE=A et A=A.
Exemples graphiques. Sur les figures, E est en bleu et F en rouge, l'intersection est violette (mélange de rouge et bleu).

Pour W=[2,12] (dessiné en brun), E = [6 , 11] et F= [-1 , 8], la réunion EF est l'intervalle [1,11] (sur la figure [AB]) et l'intersection EF l'intervalle [6,8].

intersection d intervalles

Dans le plan blanc, E est le disque bleu et F le carré rouge ; la réunion EF est la partie colorée du plan, l'intersection EF est la partie violette.

dessin dans le plan

Testez-vous sur ces Exercices .

Différence, différence symétrique

Les opérations définies à la page précédente permettent de définir deux nouvelles opérations :

Définition. La différence de deux sous-ensembles E et F d'un ensemble W est l'ensemble des éléments de W qui appartiennent à E et pas à F.
La différence de E et F est notée EF et se lit " E privé de F ".

EF={xW,xE et xF}

On vérifie facilement l'égalité EF=EF c.

Définition. La différence symétrique de deux sous-ensembles E et F d'un ensemble W est l'ensemble des éléments de W qui appartiennent à E et pas à F, ou qui appartiennent à F et pas à E.
La différence symétrique de E et F est notée EΔF.

On vérifie facilement l'égalité : EΔF = (EF)(EF) = (EF)(FE).

Testez-vous sur ces Exercices .

Exercices

Il est important de bien comprendre graphiquement de quoi il s'agit. Par exemple, si on vous donne trois sous-ensembles A, B et C d'un ensemble W, savez-vous reconnaître (AB)C ou (A cB)(CA c) ?

Exercices.
  1. Complémentaires
  2. Union et intersection
  3. Différence
  4. Opérations combinées
  5. Différence symétrique
  6. Opérations sur des diagrammes
  7. Appartenance/Inclusion et opérations sur les ensembles
Exercices.
Ces exercices en ligne vous permettent de vous entraîner graphiquement aux notions d'union, d'intersection, de complémentaire de sous-ensembles. Il y a plusieurs niveaux. Par le lien Intro/configuration , vous pouvez choisir plus simple ou plus compliqué...

Associativité et distributivité

Voici deux propriétés essentielles de la réunion et l'intersection:
Propriétés.

Associativité de l'union, de l'intersection.
Si E, F et G sont trois sous-ensembles de W, les deux égalités suivantes sont vraies :

E(FG)=(EF)G=EFG
E(FG)=(EF)G=EFG

Distributivité entre union et intersection.
Si E, F et G sont trois sous-ensembles de W, les deux égalités suivantes sont vraies :

E(FG)=(EF)(EG)
E(FG)=(EF)(EG)

Exercices.

Quelques problèmes concrets

Exercice de modélisation (et distributivité).
Dans une grande librairie, trois employés ont les attributions suivantes :
  1. Quels sont les livres sous la compétence des trois employés ? de deux ? d'aucun ?
  2. Mettre le problème sous forme mathématique.
On peut aussi faire un dessin !

Cardinal

Définition. On dit qu'un ensemble est fini lorsqu'il existe un entier naturel n 0 et une bijection de cet ensemble sur [ 1,n 0]. Dans le cas contraire, il est dit infini.
Définition. Soit A un ensemble fini, on appelle cardinal de A, et on le note CardA ou A, le nombre n 0 d'éléments de A. Si A=ϕ, alors CardA=0 .
La formule fondamentale pour le calcul des cardinaux d'ensembles finis, est :

Card(AB)=CardA+CardBCard(AB)

Démonstration, pour des ensembles finis
= + = +
= + -
Card(AB)=CardA+CardBCard(AB)
Propriétés:
Dans ce qui suit A et B sont des ensembles finis.

Cardinaux : exercices pratiques

Exemples et exercices.
  1. Décrire l'ensemble : 𝒫(𝒫({1}))
    Solution
    𝒫({1}) = { ,{1}}
    𝒫(𝒫({1}) ) = { , {1} , { }, { ,{1}} }
    On notera que l'on a noté l'ensemble vide de deux façons, sans accolade lorqu'il s'agit de l'ensemble vide, avec accolade lorsqu'il s'agit de l'élément "ensemble vide", figurant dans 𝒫({1}).
  2. On considère deux sous-ensembles A et B d'un ensemble fini E. On note n (resp. a,b) le cardinal de E (resp. A,B). On suppose de plus que a est plus grand que b.
    1. Donner un majorant de Card(AB) en fonction de a, b et n. Même question pour Card(AB).
    2. Donner un minorant de Card(AB) en fonction de a, b et n. Même question pour Card(AB).
    Solution
    • Card(AB)Inf(a+b,n)
    • Card(AB)b
    • Card(AB)a
    • Card(AB)Sup(0,a+bn)
  3. Utiliser la formule fondamentale deux fois pour donner une formule pour Card(ABC)
    Solution
    Card(ABC)=Card(A)+Card(B)+Card(C)
    Card(AB)Card(AC)Card(CB)
    +Card(ABC)
  4. La maîtresse récompense ses élèves avec des caramels ou des bonbons à l'anis (uniquement s'ils ont bien travaillé !). A est l'ensemble des élèves aimant les bonbons à l'anis, C est l'ensemble des élèves aimant les caramels. On donne :
    Card(AC)=14, Card(AC)=6, CardC=8, CardA ¯ =17.
    Quel est l'effectif de la classe ?
  5. (Le lemme des tiroirs) : Montrer que dans le groupe des étudiants de licence, il y au moins deux étudiants qui ont le même nombre d'amis dans ce groupe. On considère qu'on est ami avec soi-même et si Jean est ami avec Pierre, alors Pierre est ami avec Jean.
    On rappelle le principe des tiroirs (énoncé par Dirichlet) : si l'on doit mettre n chaussettes dans p tiroirs et que n>p, alors un tiroir contient strictement plus d'une chaussette. En d'autres termes, l'application qui à chaque chaussette associe le tiroir où elle se trouve n'est pas injective.
    • Prendre pour premier ensemble l'ensemble des étudiants (de cardinal n), et pour le second l'ensemble des nombres d'amis que peut avoir chaque étudiant (un nombre nécessairement inférieur ou égal à n).
    • Que se passe-t-il si un étudiant est ami avec tout le monde ? Quelles valeurs p peut-il prendre ?
    • Que se passe-t-il si personne n'est ami avec tout le monde ? Quelles valeurs p peut-il prendre ?
Exercice.
Effectifs des classes de langues

cours introductif à la théorie des ensembles.
: union,intersection, différence,cardinal, interactive mathematics, interactive math, server side interactivity, nice sophia antipolis university


Cette page n'est pas dans son apparence habituelle parce que WIMS n'a pas pu reconnaître votre navigateur de web.

Pour accéder aux services de WIMS, vous avez besoin d'un navigateur qui connait les formes. Afin de tester le navigateur que vous utilisez, veuillez taper le mot wims ici : puis appuyez sur ``Entrer''.

Veuillez noter que les pages WIMS sont générées interactivement; elles ne sont pas des fichiers HTML ordinaires. Elles doivent être utilisées interactivement EN LIGNE. Il est inutile pour vous de les ramasser par un programme robot.

Description: cours introductif à la théorie des ensembles. interactive exercises, online calculators and plotters, mathematical recreation and games

Keywords: interactive mathematics, interactive math, server side interactivity, nice sophia antipolis university, set_theory, union,intersection, différence,cardinal